Toutes nos actualités

Communiqué : Le CNEA soutient la création d’un OPCO dédié « Cohésion sociale, santé, autonomie » pour permettre aux employeurs des branches qu’il représente d’être, toujours demain, hautement contributeurs des politiques de la formation professionnelle. - 30 Juillet 2018

Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, les OPCA vont être prochainement remplacés par des OPCO (Opérateurs de Compétences) qui auront à charge notamment d’appuyer les branches dans leur mission de certification et d’accompagner les structures à choisir leur offre de formation et à informer leurs salariés. Le CNEA s’engage au nom de ses adhérents à la création d’un OPCO dédié.

Le CNEA, aux côtés d’autres organisations professionnelles d’employeurs, a interpellé le 23 juillet dernier la Ministre du Travail, Muriel PENICAUD en faveur de la création d’un OPCO dédié « Cohésion sociale, santé, autonomie » qui réunirait, entre autres, les branches de l’Animation, des Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs, du Sport et du Tourisme Social et Familial. Il s’agit de créer les conditions d’un cadre adéquat permettant au CNEA de poursuivre l’effort permanent de construction d’une offre de formation professionnelle favorable tant aux employeurs qu’aux salariés.


Cet OPCO serait structuré autour de l’accompagnement à la personne concourant à sa santé, de la protection sociale, de l’intervention sociale et familiale, de l’emploi et de l’insertion, de l’habitat social, de l’éducation et de la promotion sociale.


Aux côtés des champs professionnels de l’animation et de l’éducation populaire et du loisir, de la petite enfance, des activités physiques et sportives, du tourisme social et de l’habitat jeunes se retrouveraient ceux du sanitaire, du social, du médico-social, de l’aide et soins à domicile, de la protection sociale obligatoire et complémentaire dont les mutuelles de santé et les groupes de protection sociale, de l’insertion par l’activité économique, et du logement social.


L’OPCO serait structuré autour des coeurs de métier des champs tout en se dotant de la liberté de nouer des partenariats stratégiques avec des acteurs de champs connexes comme le secteur public de la santé. Il pourrait rassembler les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, de l’habitat social et de la protection sociale, et il pourrait par ailleurs s’ouvrir à d’autres acteurs (privé non lucratif, lucratif, public, mission de service public) et d’autres organismes collecteurs.


Actuellement UNIFAF et UNIFORMATION sont les deux OPCA du champ de l’ESS, de l’habitat social et de la protection sociale, ils pourraient être rassemblés dans un seul OPCO. Fort de ce rapprochement 65 000 entreprises et 2 millions de salariés pourraient être couverts.