Foyers et services de jeunes travailleurs

Porteurs des valeurs de l’éducation populaire, les foyers et services pour jeunes travailleurs accueillent les jeunes en cours d’insertion sociale et professionnelle et les aident à construire leur vie active (habitat, emploi, santé, formation…) et leur autonomie. (source Uniformation)


La branche représente 277 entreprises et 5 100 salariés. 46 % de ces entreprises comptent moins de 10 salariés et 75 % moins de 20 salariés. La branche est régie depuis le 16 juillet 2003 par la convention collective nationale des organismes gestionnaires de foyers et services pour jeunes travailleurs. C’est une branche innovante qui a signé, très tôt, des accords sur la retraite, la prévoyance et la santé.

 

La convention collective nationale des organismes gestionnaires de foyers et service pour jeunes travailleurs règle, dans le cadre de la loi du 11 février 1950, sur le territoire national y compris les départements d’outre-mer, les rapports de travail entre les organismes sans but lucratif gestionnaires de foyers et services pour jeunes travailleurs et les membres salariés qu’ils emploient.
Les organismes gestionnaires de foyers et services pour jeunes travailleurs sont gérés par des institutions de formes juridiques variées, destinées à assurer une action éducative ou un accompagnement au jeune travailleur en priorité de 16 à 30 ans, et aussi longtemps qu’il peut bénéficier des mesures concernant l’emploi et la formation des jeunes, notamment en lui procurant l’hébergement, la nourriture, des activités culturelles et de loisirs.

Source : convention collective nationale des organismes gestionnaires de foyers et service pour jeunes travailleurs, article 1

 

Notre rôle : représenter, accompagner, informer et former les employeurs

La notion d’avenir joue un rôle majeur. Le CNEA soutient des projets de société et accompagne les employeurs dans l’évolution de leurs pratiques, anticipe les besoins et métiers à venir et agit
en réseau pour développer le dialogue social et les politiques d’emploi.
Adhérer au CNEA, c’est bénéficier d’un conseil juridique quotidien en droit social et droit du logement, d’informations permanentes actualisées, d’outils adaptés, d’audits et de suivis juridiques personnalisés, de réunions d’information, mais aussi de formations sur mesure...

 

Des services spécifiques

• Responsabilité civile des mandataires sociaux
Protéger le patrimoine personnel des dirigeants, c’est-à-dire les membres de votre conseil d’administration, et plus particulièrement les plus exposés d’entre eux (président, directeur, trésorier, secrétaire...) en cas de faute de gestion ou en matière d’emploi. La RCMS a pour vocation de couvrir toutes les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile que les assurés peuvent encourir individuellement ou solidairement ainsi que le paiement des frais de défense lors de toute réclamation introduite par un tiers.


• Formation à distance - Webinaire
Il s’agit d’un RDV RH interactif sur un sujet lié au management, compétences et plus-value des ressources humaines. Il s’agit d’une véritable réunion d’information à distance d’une durée d’1H30.

 

Les dossiers d’actualité


Mise en application de la loi travail, durée du travail, formation professionnelle, santé et risques professionnels.


Quelques dates


• 1965 : création du premier syndicat d’employeurs du champ des foyers et services pour jeunes travailleurs : le Snefos pour défendre les droits ainsi que les intérêts matériels et moraux, tant
collectifs qu’individuels des organismes à but non lucratif gestionnaires de résidences sociales, foyers de jeunes travailleurs, foyers ou logements, proposant un logement temporaire et/ou non pérenne
et un accompagnement pour des résidents en mobilité ou en insertion économique et sociale.

• 1969 : signature d’une première convention collective nationale.

• 2004 : extension de la convention collective nationale des organismes gestionnaires de foyers et services pour jeunes travailleurs signé en 2002.

• 2017 : le Snefos rejoint le CNEA sous la forme d’une fusion-absorption.

Le CNEA & vous